24 août 2005
 
Last Fragment of memory.

nouillesvatarancien
Pour remonter la spirale...

On ne devrait pas revenir sur son passé. Les voyages dans le temps existent, mais n'ont pas lieu d' être. Pourtant n' importe qui voyage là où il veut, là où il peut. Ahhh se rappelle t'il le bon vieux temps entre nous deux ? J' étais descendu dans sa ville. Pas sa vraie ville car son nom était masqué et ses parents l' avaient abandonnés. Non, la ville où il restait pour un an, dans un foyer d' acceuil pour jeunes travailleurs. Arrêt à Chaville rive gauche par train de banlieue.

Je me souviens qu' a l' accueil du bâtiment blanc, je devais prêter, le temps de ma visite ma carte d'identité, laquelle je récupérerais à la sortie. J' allais chez lui avec l'intention de jouer à soulcalibur sur dreamcast, pépère voire, regarder "blood the last vampire" mon tout premier dvd.

Je pense qu'on s' entendait bien malgré son caractère de cochon et le fait qu' il donnait l' impression de fustiger les gens dans leur dos quand on était sur le net. Fally et moi, on s' est souvent disputés, brouillés, réconciliés (?) avec lui. Une acalmie s' installait. Et ça recommençait. Un ménage à trois sans les dispositions amoureuses, nous n' étions pas non plus Nin/Miller/Mansfield heuresement.

La brisure définitive cette fois ci je pense, à eu lieu récemment sur le net, comme les autres fois. Il devait être sûrement dans un jour funeste et le plus souvent, c' était moi qui le réconfortait, ou plutôt essayait tellement les appels au secours étaient nombreux. Pourtant ce jour là, je l' ai abandonné, j' en ai eu marre. J' avais moi même mes problèmes et je souhaitais les régler en tenant bon la barre pour essayer de m'en sortir entier.

Qu'est ce que je dois en dire ? Je sais que je ne suis pas fier. Je ne regrette pas l' acte en lui-même mais les bons moments, qui seront perdus à jamais, sans renouvellement.

Bien sûr il pourrait revenir sur sa décision mais connaissant bien l' animal ou feignant de bien le connaître, j' en doute. Et même si il revenait, je crois que je ferais tout pour le décevoir vis à vis de moi.

Et dire que ça avait si bien commencé, avec un jeu online...
Un jeu dans lequel j' avais presque fusionné, un univers où pour la première fois, je me sentais libre.
Vraiment libre.

mariammeuh

Mes relations avec les gens sont pour le moins des plus étranges et j' en arrive à idéaliser les êtres, à même penser que "oui cette fois, c'est la bonne", "je ne serais pas déçu" ou que ne sais je. J' espère tellement des gens quand celà va dans mon sens que j' en arrive à m' énerver moi même sans trop savoir le but de tout ça.
Toujours cette foutue idéalisation...
Ce sont ces gens là dont je garde un bon souvenir à la fin.
Mais ces gens là me manquent.

Les horoscopes à la noix ont souvent prédis pour certains signes, des choses insensées plus ou moins vraies qui se révélaient juste chez moi. A croire que tout est fondé sur un type que l'on répercutera sur les autres du même signe jusqu'a la fin des temps ou de l' humanité (ce qui revient au même pratiquement).

J' ai idéalisé les gens et pour ceux du sexe opposé rencontré, je les ai même aimé. Des coups de foudres précoces et brutaux. Je doute que ça ait pu marcher entre nous, mais qui sait ? Nous aurions vécus des temps infimes de moments extraordinaires ?

Mariame surdouée notoire, mystérieuse et ses mains barbouillées de henné...

Sarah,cynique et perdue au plus profond de son âme et jetée comme une vielle chaussette par un salopard. On s' était dit entre potes à l' internat que si on croisait le mec, on lui casserait la gueule, parce que non "la vie n' est pas un jeu".
On ne joue pas avec les gens comme avec des objets.
On ne jette pas les filles dans les ordures au petit matin.

Claire, la lesbienne littéraire, fumeuse de joints et engagée entre Strasbourg et Lille, qui malgré son potentiel "je m'en foutiste" à fond, avait quand même toute ma sympathie et ma profonde estime.

ubikandcleary

Sophie, Nolwenn, Mélanie, Léïla voire même Sonia qui m' inspira un vrai/faux récit autobiographique à la mords moi le noeud.

J' ai perdu ces gens de vue, qu' il soient filles ou garçon. Christophe, Sylvain, Guillaume, Baptiste... que devenez vous ?

J' ai perdu ces gens de vue mais il me reste les souvenirs, n' est ce pas là le plus important ?

J' ai le souvenir d'une journée fabuleuse à Paris où nous nous étions retrouvés, Chailloux, Will et les autres et dans une même journée, tandis que je menais fièrement la barque, nous fûmes mêlés à une manifestation pour un régime politique. A peine sortis de là, la pluie, puis la grêle et la neige nous tombaient brièvement dessus. Le reste de la journée se déroula entre achats divers et beuveries bienvenues.
Fabuleuse journée que celle là, à laquelle j' adjoint les rares journées rencontres avec Fally (dont une à Paris), l' homme aux emplois du temps chargé mais ô combien généreux dans sa vie et ses actes.

C'est ptêt là que je me rends compte que je ne mérite peut être pas les gens, ni les occasions qu'on peut parfois me présenter.
Pourquoi ce post brutal chez Mirage à quelques jours de mon anniversaire ?
La fatigue, mais pas seulement. Je reniais alors le forum en masse, prétextant le flood trop prononcé qui m' énervait. Ce que j' avais vu en Mirage mais aussi dans mon ancien forum, c' était une stagnation, pas une communauté en vie. Une vraie communauté, c' était ce que j' avais voulu créer avec les échanges entre nous de disques gravés par la poste ainsi que les conseils que l'on pouvait prodiguer. Sur Mirage...
Enfin ce qui a été fait a été fait, et même si j'y retourne, je ne fais plus rien de constructif, l' envie n'y est plus, le désir s'est envolé et la flamme évanouie.

J' ai souvent été tenté d' appeler des personnes perdues de vues, mais je me suis toujours ravisé. En me disant que ça peut gêner, que la personne ne doit plus me connaître, je me freine brutalement.

Peut on connaître pleinement quelqu'un après plusieurs années. Non, oui, je ne sais plus.

Ce blog a évolué et moi avec, et j' ai l' impression d' avoir perdu des choses au passage tout en en gagnant d' autres, pas forcément des plus utiles...

Peut être que j' attendais des réponses, mais je ne vous ferais pas l' honneur de reprendre la phrase culte de fight club, reprise un peu partout. Maintenant, je ne sais plus ce que j' attends, mon blog m'est devenu bien étroit...

Vous qui me lisez, qu' espérez vous de moi, de mon blog ? Qu' appréciez vous chez moi ? Sur ce blog ?

Qu' on ne vienne pas me dire les bandes dessinées, elles sont récentes, je n' en mettais pas vraiment avant. Quand à ce que j' écris, c'est plus une forme d' éxutoire à un seul sens qu' un vrai journal comme je le pensais ou avait l' intention de le faire au début.

So...

motokokusa


Alors voilà, j' arrête ce blog. Arrêt momentanément pour quelques temps ou pour toujours, je ne sais pas, allez savoir.

Mais là, j' ai besoin de faire "une pause". Je continue cepandant mes autres blogs (musique et artistique), voilà...

Mais là. Je met la clé sous le paillasson et voilà. Point barre.

Stop.

Posté par Nio Lynes à 02:43 - Allez parle plus fort ! [16] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]




23 août 2005
 
J. S BacK !

Foutu colis postal. Toujours pas arrivé à destination.

Je pense qu'on peut facilement penser au renouveau des ancienne légendes. Tenez pas plus tard qu' hier, j' ai évoqué l' idée qu'il y ait peut-être une sorte de robin des bois de la forêt de Rambouillet (oui, oui, comme dans l' oeuvre humoristique --et monthy pythonnisante n'en doutons pas-- de Larcenet), qui s' acharnerait sur les facteurs, leur volerait les colis destinés à de pauvres adolescents ou adulte en mal de sensations fortes intra-vacancières.
Adieu ta poupée barbie qui peut imiter l'orgasme (piles vendues séparément) sous la neige russe à -40° ma petite alexandra.
Adieu tes livres mon pauvre Nico. (Aude venge moi, mords les !)

La poste peste, on a tous à y gagner. Hmm ça donne envie de se revoir La Jetée/Armée des 12 singes non ? bossuuuu2

Et puis récemment, je suis revenu à certains goûts musicaux comme le classique et le jazz. Comme je le disais à un bloggeur qui m'est cher, j' ai pu entendre "les valses nobles et sentimentales" de Ravel. Moi qui ne connaissait que le Boléro ou son travail sur l' exposition de tableaux (collaboration). Agréablement surpris par des tonalités de piano qui m'ont évoqué mon Erik-Satie-à-moi-que-j'aime. Du coup, je me suis replongé dans mon Jean Sebastien Bach préféré (vous me pardonnerez le titre en jeu de mot j' espère ?), même si les conditions d' écoute restent aussi semblables qu' essayer de lire, je sais pas moi, "les maîtres chanteurs" ou "la stratégie Ender" sur un trempoline ou en faisant du ski sur une piste noire. (A noter Shushu, que je te conseille "les chroniques d' Alvin le faiseur", toi qui aimes la fantasy)

Bien entendu (et comme je suis aussi un peu rancunier j'avoue), la riposte ne se fit pas attendre.

guerrewithbroth

héhé.... ^_^

A part ça, je m' écoute Carole King dont je suis fan pour éviter de trop la noirceur des temps qui court. Et je ne vais que sur msn pour parler selon les envies, les humeurs...

A part ça, Psyché m'a fait penser qu'il faudrait peut être effectivement que je reprenne mes notes sur Pompéï. Et je m'excuse de la moyenne qualité de l'image, à la base elle est assez grande mais je dois la réduire pour la mettre sur le blog so...


edit : subtil non ?

Posté par Nio Lynes à 14:32 - Allez parle plus fort ! [2] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]

 
A la croisée des chemins...

Certains disparaissent.

Un autre que je connais depuis un petit bout de temps (et bientôt 4 ans...) semble faire sortir de ses doigts magiques, des morceaux de textes et d'images que l'on arrive à happer une fois, à un carrefour.
(Il n' empêche que j'en lis des vertes et des pas mûres dont un texte qui me fait mourir de rire à cet instant)

D' autres se cachent, loin du monde et de ses contrariétés.
Je ne cherche pas vraiment à le savoir, le devrais je ?
Ne devrais je pas plutôt me préoccuper de moi-même ?

Et moi je reste planté là... A un carrefour entre les voies, triste sire du réverbère et incapable de porter des valises devenues trop lourdes pour voyager ailleurs.

Et si je voyage, dois je leur envoyer des cartes postales ?

Posté par Nio Lynes à 02:18 - Allez parle plus fort ! [4] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]



22 août 2005
 
A day with Nico...

daywithnico

Pour leurs nouvelles campagnes, Eurostar va prendre le modèle du Nico (©), un modèle éprouvé maintes fois ici bas.
Je ne peut que saluer cette initiative publicitaire qui va faire du bruit dans tout l' héxagone ! nooooodles47

daywithnicodeu

Posté par Nio Lynes à 15:19 - Allez parle plus fort ! [1] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]



21 août 2005
 
Apocalypse now...

Ce n'est pas demain la veille que je parlerais du film de Coppola malgré la réplique culte qui tue de Kilgore : "Les viets y font pas de surf !" Non, je n' évoque le film qu'en référent. Car hier l' apocalypse s' est déchaîné chez moi.

Oui l' apocalypse, avec ses gros sabots plein de boue bouffe. Les cavaliers étaient 4 comme dans le livre de St Jean, et prêts à nous entraîner dans une sarabande digne du film de Ferreri, lequel ne mangeait pas de ferreros.

Il n' empêche, hier j' ai crû crever...d' avoir trop mangeouillé.

Hier, 20 août 2005. La rentrée n' est pas encore présente dans mon esprit bovin, et pour cause : nous recevions des invités de father. Avec la mamie (je fais du mamy sitting comme l' an dernier en semaine, mais c'est pire que l' an dernier par moment, oh que oui...) en plus, nous étions donc 9 à table. Je regardai à ma montre : nous commençions, il était 12h.
Tous les signes du zodiaques ou presque étaient réunis à table mis à part scorpion, capricorne, verseau et taureau et je pus tout en m' abreuvant et mangeant plus que de raison, dresser un thème astral à la noix (mais n' est pas madame soleil qui veut non plus et je n'y crois qu'a moitié à tout ça alors...). Tandis que les sagittaires monopolisaient la table, le poisson restait en retrait, le lion généreux prodiguait les conseils tout en harangeant la cancer pour éviter que celle ci ne se remette dans sa coquille, la gémeau écoutait tout en maintenant le dialogue ouvert tandis que la balance pesait le pour et le contre (je sais elle était facile celle là...) et que la vierge ne devait plus l' être (encore une boutade et j' arrête) et rigolait à coeur ouvert.
Quand à moi je mangeais et buvais de la vie comme de la table.
Je crois avoir bien enchaîné la règle des 3 dans l' après midi avant de commencer à me sentir déphasé : 3 verres de rouge, 3 verres de rosé, 3 verres de champâgne  Ardennes sans oublier le petit kir de l' apéro (un Nico sans son kir, c'est plus un Nico)...
Mon verre teintait contre l' assiette et plus d'une fois en me servant de l' eau ou de l' alcool à boire, je failli viser à côté mais ça personne dans la confusion ne le remarqua...
D' ailleurs c'est là tout le grand problème de l' homme.
Savoir bien viser.
Tout un art que seul le Manneken Pis confirme en portant bien son nom d' ailleurs. nooooodles46

Mais je m' égare hors du trou.

Tout en mangeant, je faisais office de disc-jockey dont la programmation musicale se devait d' être soigneusement choisie (Cowboy Bebop ost, Twin Peaks -Fire walk with me- ost....)

Le repas-survie se termina vers les 17 heures. Moment salutaire où je pû aller aux toilettes sans failles (enfin !) et continuer une trop courte partie de Zelda sur la gamecube avant que la tempête ne revienne.

Pendant deux heures, je fût dans l' oeil du cyclone. A 19h le combat gustatif se continua (pitié !) jusqu' a 23h.

Le soir, je m' éffondrais sans joie dans mon lit pour me "réveiller" (en fait je n'ai pratiquement pas dormi de la nuit) ce matin barbouillé, mal au ventre et du citrate de béthaïne comme seul petit déjeuner.

Quand au repas du midi, c' était carotte râpées ("ça donne de belles cuisses et une belle vue" comme dit maman. Qui croit encore à ces conneries ?gouuutte4 ) et taboulé et puis comme disent les nuls, un suppo et au dodo.

Enfin bon j' ai réussi à survivre encore une (dure) fois...

Encore envie d' en reprendre jusqu' a vomir à plus soif ? Lisez le texte mythique d' Edwwod sur les fruits de mer et bonne appétit...Héhéhé...

Et puis oh joie, oh merveilles, Nouilles repart en guerre ! Plein de jolies mises à jour ici et puis ....

 

Posté par Nio Lynes à 15:35 - Allez parle plus fort ! [5] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]


 
To Psyché....

psycheruseee

Un petit clin d' oeil pour toi...

A noter qu'il y a du vrai dans tout ça puisque le prochain Neil Young, c'est le 27 septembre 2005. C'en est presque trop beau pour être vrai. nooooodles45

Posté par Nio Lynes à 01:31 - Allez parle plus fort ! [5] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]

 
Niels (2)

nielspolaro

Voilà un polaroïd récent du petit monstre puisque daté de deux semaines. Toujours aussi craquant non ? nooooodles44

A part ça aujourd'hui c'était l' apocalypse. Je raconterais donc plutôt ça demain... See you soon...

Posté par Nio Lynes à 00:57 - Allez parle plus fort ! [3] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]



19 août 2005
 
No sexe tonight...

sexewithyouflutte

Avant Aude, mes relations avec la gente féminine se limitaient à ça. Je sais, ça faisait peur... nooooodles43

Posté par Nio Lynes à 19:56 - Allez parle plus fort ! [3] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]



17 août 2005
 
S' envoyer en l' Art....^^

Barf c'est un  truc fait à la sauvette lors d'un trip (personne n'a compris -_-) avec des amis dans une soirée et ça me fait toujours autant marrer, donc je le remet tel quel ici.... nooooodles42

J' espère que vous arriverez à lire, c'est un peu bordélique et sale....^^

brouzouftoys
© Nouilles 2004

Posté par Nio Lynes à 23:49 - Allez parle plus fort ! [6] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]

 
Dans la tête des gens...^^

asiatiquesgirls

Fally  m' avait confirmé d' ailleurs que leurs pensées restaient inconnues pour nous autres occidentaux... nooooodles41

Posté par Nio Lynes à 11:54 - Allez parle plus fort ! [0] - Permalien [Un lien ! Un lien ! Un lien !!...]




La vie d'un membre en Hautes terres occidentales d' Amanies. -Les Amanies sont un regroupement d'îles près du 90e parallèle vertical de l'océan hédoniste de la planète Twinya.....

° Repérage ? °
  Hall d' entrée...
  Du syndicage en règle...

° Trucs qui traînent... °


° Autres Univers... °
  Alexis
  Aude Soleilhac
  Boulet
  Brenda et John
  Cha !
  Drusilla la survivante
  Focale
  HeRbE + MiniKissCo_Ol
  Immortelle
  Iori
  Jack
  Kaouet !
  Kmlzz
  Laurel
  Le Boss (fort)
  Lilitualski world !
  Maaya à la française
  Nadar
  Nemo
  Nils
  Oneiros Thanatos
  Petite fille dans le cuir
  Psalmodie
  Psyché
  Raiduku
  Robert et Jacky
  Schmurpzisme land
  Scribouilleur
  Shushu
  Super prof cynic
  Sushie come back...
  Thankx (euh...)